EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

France : Intermarché sommé de renoncer à ses opérations de promotion polémiques

France : Intermarché sommé de renoncer à ses opérations de promotion polémiques
Tous droits réservés 
Par Vincent Coste avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Après Nutella, une opération promotionnelle portant sur des couches Pampers a déclenché des bousculades dans des Intermarché. Bruno Le Maire, le ministre français de l’Economie, a convoqué le directeur de la firme de grande distribution pour mettre fin à de telles pratiques.

PUBLICITÉ

Trop, c’est trop pour le ministre français de l’Economie. Bruno Le Maire a convoqué ce mardi le directeur d’Intermarché pour lui demander de ne plus renouveler les opérations promotionnelles du type de celles qui avaient provoqué des scènes d’émeutes dans les supermarchés de l'enseigne. 

En effet, après avoir pratiqué des promotions de 70% sur des pots de pâte à tartiner Nutella la semaine dernière, Intermarché a réitéré ce dispositif en proposant, cette fois-ci, ce très important rabais sur des couches et du café.

Capture du site web d'Intermarché

Et bis repetita, de nouvelles bousculades se sont produites dans les établissements de la firme. Des vidéos de ces scènes, certes un peu moins impressionnantes que celles concernant le Nutella, ont rapidement tourné sur le web et les réseaux sociaux.

Bruno Le Maire, au micro de RTL, a indiqué ce matin qu’il avait déclaré que ces opérations ne pouvaient “pas se renouveler” en ajoutant qu’”on ne peut pas avoir des scènes comme cela tous les quatre matins en France".

Lundi dernier, La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), une administration relevant du ministère de l’Economie, avait indiqué avoir ouvert une enquête sur ces opérations promotionnelles. En outre, un projet de loi va être présenté ce mercredi pour encadrer les pratiques de la grande distribution, notamment les promotions mises en place par les grandes surfaces.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Emmanuel Macron tente de rassurer ses alliés au sommet de l'OTAN à Washington

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

Football : la France éliminée de l'Euro par l'Espagne en demi-finales