DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La guerre des mémos à Washington

Vous lisez:

La guerre des mémos à Washington

La guerre des mémos à Washington
Taille du texte Aa Aa

C'est la guerre des mémos à Washington. Un comité de la Chambre des représentants a voté en faveur de la publication d'un document démocrate confidentiel après la publication et la déclassification du "mémo Nunes". Dans cette note, les républicains accusent le FBI de n'avoir pas indiqué aux juges que la campagne Clinton avait cofinancé le dossier de renseignement sur lequel ils se basaient pour autoriser la mise sur écoute de Carter Page, l'ex et bref conseiller de campagne de Trump, dans l'enquête sur l'ingérence russe.

"Le vote a été unanime pour le rendre public", a indiqué à la presse Adam Schiff, chef de la minorité démocrate à la commission du Renseignement de la Chambre.

"Les républicains se sont retrouvés dans une situation insupportable lorsqu'ils ont rendu public un mémo trompeur et refusé de rendre publique la réponse démocrate, donc je pense qu'ils étaient forcés de voter la réciproque aujourd'hui, et je pense que ce seront des informations très utiles au peuple américain."

Donald Trump, comme à son habitude, a réagi sur Twitter, se moquant du démocrate Adam Schiff, l'accusant d'être le plus grand menteur de Washington et portant en héros l'auteur du mémo républicain Devin Nunes. 

Washington attendait la divulgation du mémo Nunes avec appréhension et enthousiasme. On promettait pire que le Watergate, des preuves que ces enquêtes sur le clan Trump et la Russie étaient biaisées dès le départ par l'oeuvre de partisans démocrates. Mais les preuves ne sont pas là.