PUBLICITÉ

Crash d'un avion : la piste terroriste écartée

Crash d'un avion : la piste terroriste écartée
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les enquêteurs russes recherchaient lundi, dans des conditions rendues difficiles par une épaisse couche de neige, les causes du crash d'un avion de ligne près de Moscou qui a causé la mort des 71 personnes à bord.

PUBLICITÉ

Des hectares de neige passés au peigne fin. En Russie, c'est une armada qui est mobilisée pour retrouver des restes humains et les débris de l'Antonov qui s'est écrasé dimanche près de Moscou.

Les enquêteurs cherchent à comprendre pourquoi l'appareil qui transportait 71 personnes a brusquement disparu des écrans radars, quatre minutes seulement après son décollage de l'aéroport de Domodedovo à Moscou.

L'enquête a déjà montré que l'avion était entier au moment de sa chute, et qu'il n'y avait pas d'incendie. L'explosion a eu lieu au moment de l'impact, c'est pourquoi la piste terroriste a déjà été écartée.

La température était de -5°C et il neigeait lorsque l'avion de ligne, quand un biréacteur de la compagnie Saratov a décollé à destination d'Orsk, à la frontière du Kazakhstan. A son bord : 65 passagers et 6 membres d’équipage. Il n'y a aucun survivant.

Vladimir Poutine a présenté ses condoléances aux familles des victimes.

La majorité des passagers étaient originaires de la région d'Orenbourg, où se situe Orsk, son gouverneur a décrété une journée de deuil.

La compagnie a décidé de suspendre "temporairement" l'utilisation de ce modèle relativement récent du constructeur Antonov.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le givrage comme cause du crash ?

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

Russie : Vladimir Poutine reconduit Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre