DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La perovskite révolutionnera-t-elle l'énergie solaire ?

Vous lisez:

La perovskite révolutionnera-t-elle l'énergie solaire ?

La perovskite révolutionnera-t-elle l'énergie solaire ?
Taille du texte Aa Aa

La perovskite, un cristal sensible à la lumière, pourrait révolutionner l‘énergie solaire. En quelques années seulement, les chiffres relatifs à l’efficacité de la conversion de son énergie sont à peu près équivalents à ceux du silicium traditionnel, soit environ 22%. Cela signifie que le prix à payer pour avoir de l‘énergie solaire pourrait chuter considérablement dans les années à venir.

"C'est vraiment un matériau extraordinaire"

Michael Grätzel Professeur de chimie physique à l'EPFL

Des expériences sur les cellules solaires se déroulent à l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) dans le cadre du projet de recherche européen, GOTSolar, sous l‘égide du Professeur Michael Grätzel.

Ce qui est surprenant avec les perovskites, c’est qu’elles sont faites à partir d’une solution avec des procédures simples et de matériaux qui sont facilement disponibles et nous voyons des résultats déjà en avance surt les polycristaux de silicium. C’est vraiment un matériau extraordinaire qui tracera son propre chemin“, explique Michael Grätzel.

Ces cellules solaires de troisième génération sont constituées couche après couche comme un sandwich, avec de la perovskite comme couche active pour récolter la lumière. Moitié-transparente et flexible, la pervoskite pourrait un jour remplacer les vitres de nos immeubles.

La couche finale de la cellule solaire est de l’or qui agit comme une électrode. Pour contourner le plomb, les scientifiques enrobent les cellules solaires dans un verre protecteur. L’un des aspects qu’explore le projet GOTSolar, est ce que l’on appelle la technologie tandem qui utilise le silicium et la perovskite.

Le Professeur Adelio Mendes est le coordinateur du projet. Il explique :
Le plus intéressant est le fait de pouvoir combiner cette technologie avec celle qui utilise le silicone pour obtenir les cellules dont l’efficacité peut atteindre 30%“.

C’est à Eindhoven que les chercheurs travaillent sur le développement des cellules solaires à base de perovskite. Le défi consiste à reproduire les résultats du laboratoire à plus grande échelle, une étape importante si l’on veut commercialiser les cellules solaires de ce type.

Le professeur Mendes explique : “Cet appareil peut produire jusqu‘à 18 volts et 2 watts. Nous avons pu atteindre les objectifs de ce projets mais nous voudrions aller plus loin, sachant que certains aspects de cette technologie sont encore en cours de développement, dont certains sont fondamentaux, comme la stabilité“.

Dr Olivier Bellon du projet Great Cell Solar travaille sur des tests de résistance pour les panneaux solaires du centre de recherche Solliance. Il observe comment ils survivent à des températures extrêmes et sous une lumière prolongée, une atmosphère simulant les conditions climatiques réelles.

A quelle échéance la preovskite pourrait-être commercialisée ?

Si les résultats récents en matière de stabilité, de développement et de technologie sont probants, je peux facilement imaginer la technologie portable (textile, chandail, gants lunettes) ou l‘électronique grand public comme les premiers produits à utiliser la perovskite dans un futur proche.Mais pour des applications dans des produits de construction et de l’industrie automobile le délai sera probablement un peu plus long,” estime Olivier Bellon.

Plus de futuris