DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Brexit : "l’Irlande d’abord"

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Le premier ministre irlandais et le président du Conseil européen
Le premier ministre irlandais et le président du Conseil européen   -   Tous droits réservés  REUTERS/Clodagh Kilcoyne
Taille du texte Aa Aa

La question irlandaise demeure la priorité de l'Union européenne dans le cadre du Brexit. C'est le message martelé par le président du Conseil européen lors de son déplacement à Dublin. Pour Donald Tusk, le gouvernement britannique doit apporter des solutions concrètes pour éviter le retour d'une frontière physique sur l'île d'Irlande. "_Si quelqu'un à Londres pense que les négociations sur le Brexit porteront d'abord sur d'autres dossiers avant d'arriver sur la question irlandaise ma réponse est la suivante: l'Irlande d'abord _", insiste-t-il.

L’ancien Premier ministre polonais a présenté mercredi ses lignes directrices concernant le futur partenariat entre l'Union et le Royaume-Uni. Donald Tusk propose un accord de libre-échange. Mais il reconnait que ce dernier aura de toute façon des conséquences économiques négatives. Ce traité ne devrait concerner que les biens et non pas les services comme le souhaite Londres. "_Pour les services il ne s'agit pas de taxe. Les services relèvent de règles communes, d'une supervision commune et d'une mise en œuvre commune _", défend le président du Conseil européen.

Ces lignes directrices devront être approuvées dans deux semaines lors du sommet européen à Bruxelles. Elles deviendront alors la position officielle des Etats membres.