DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Polémique musicale et sportive en Belgique

Vous lisez:

Polémique musicale et sportive en Belgique

Polémique musicale et sportive en Belgique
Taille du texte Aa Aa

C'est la première polémique en Belgique avant même le coup d'envoi de la coupe du monde de football. Le rappeur Damso a été désigné pour écrire l'hymne des Diables rouges lors de la compétition en Russie. Mais ce choix est contesté par le Conseil des femmes francophones de Belgique qui dénonce les paroles misogynes de l'artiste. Pour sa présidente il est inquiétant de voir les responsables du football belge "choisir un artiste dont les textes sont particulièrement violents envers les femmes, méprisants, ça va même jusqu'à l'appel aux meurtres ", s’insurge-t-elle.

La secrétaire d'Etat de la région de Bruxelles-Capitale chargée de l'Egalité des genres pose une condition au maintien de ce choix : les joueurs et l'artiste doivent visionner le documentaire belge sur le harcèlement : Femme de la rue. "Dans ce reportage on voit clairement l'impact et l'ampleur de l’intimidation sexuelle, j'espère vraiment qu'après la vision de ce film, Damso n'écrira plus jamais une chanson avec des textes et des paroles dénigrant les femmes " , précise Bianca Debaets.

La polémique prend de l'ampleur. L'un des sponsors de l'équipe nationale demande aux dirigeants du football de revenir sur leur décision. Mais l'union belge a opposé une fin de non-recevoir.