DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quid des écarts de salaires entre hommes et femmes ?

Vous lisez:

Quid des écarts de salaires entre hommes et femmes ?

Quid des écarts de salaires entre hommes et femmes ?
Taille du texte Aa Aa

A l'occasion de la journée des droits des femmes, coup de projecteur sur les différences de salaires entre hommes et femmes à travers l'Europe.

Prenons d'abord l'exemple du Royaume-Uni, où les salariées ont en quelque sorte travaillé pour rien depuis le début de l'année.

Puisqu'elles gagnent un cinquième de moins que leurs collègues masculins, c'est comme si elles n'avaient pas été payées depuis le 1er janvier.

Ines Laget, membre du Trades Union Congress : "Il y a un grand problème pour les femmes dans ce pays, parce que cela fait 100 ans qu'elles ont obtenu le droit de vote, en tout cas une partie des femmes. Cela fait un siècle, et depuis nous avons vu des générations de femmes descendre dans les rues pour demander l'égalité. Nous avons une femme Premier ministre et nous aimerions qu'elle s'implique pour réduire le fossé très large qui existe au niveau des salaires au Royaume-Uni."

En moyenne, au sein de l'Union européenne, les femmes touchent 16,2 % de moins que les hommes, mais il existe de grandes disparités en fonction des pays.

Le plus mauvais élève, c'est l'Estonie, où l'écart de salaires dépasse les 25 %.

La situation est à peine meilleure en République tchèque, en Allemagne et au Royaume-Uni.

A contrario, les pays les moins inégalitaires sont la Roumanie, l'Italie et le Luxembourg avec à peine plus de 5 % de différences.

En France, toujours selon Eurostat, cet écart est précisément de 15,2 %.

"Inacceptable" pour le gouvernement, qui prévoit de taxer les grandes entreprises où la donne n'aurait pas changé d'ici à 2022.

Concrètement, cela signifie que les sociétés de plus de 50 salariés pourraient écoper d'une pénalité financière pouvant aller jusqu'à 1 % de leur masse salariale.