EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Russie s'apprête à expulser des diplomates britanniques

La Russie s'apprête à expulser des diplomates britanniques
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après les mesures prises par Londres contre Moscou dans le cadre de l'affaire de l'ex-espion russe empoisonné, le Kremlin vient d'annoncer à son tour que des diplomates britanniques allaient être expulsés de Russie.

PUBLICITÉ

Moscou qualifie "d'absurdes et d'irresponsables" les sanctions prises par Londres en représailles à l'empoisonnement de l'ex-espion Sergueï Skripal.

Ce mercredi, la Première ministre britannique Theresa May a annoncé que 23 des 59 diplomates russes accrédités au Royaume-Uni allaient être expulsés; ils ont une semaine pour quitter le territoire.

Par ailleurs, aucun membre de la famille royale britannique n'assistera à la Coupe du monde de football organisée cet été par la Russie.

Le Kremlin ne compte pas en rester là, et quand des journalistes lui ont demandé si Moscou allait à son tour expulser des diplomates britanniques, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a répondu "oui, absolument".

Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères : "Nous préparons des mesures de riposte. Elles sont en cours d'élaboration et seront prises très prochainement. Londres n'a toujours pas fourni à la Russie le moindre détail, la moindre information qui pourrait apporter un peu de lumière sur ce qui s'est passé."

Moscou réclame l'envoi d'un échantillon de la substance utilisée à Salisbury le 4 mars dernier.

Selon Londres, il s'agit de "Novitchok" ("petit dernier"), un poison mis au point par l'Union soviétique dans les années 70 et 80.

Victimes de cet agent innervant, Sergueï Skripal et sa fille sont toujours hospitalisés "dans un état grave".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Affaire Skripal : Londres, Berlin, Paris et Washington condamnent l'empoisonnement

Etats-Unis à l'ONU : "la Russie doit rendre des comptes" dans l'affaire Skripal