DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme : Paris-Roubaix endeuillée

Vous lisez:

Cyclisme : Paris-Roubaix endeuillée

Cyclisme : Paris-Roubaix endeuillée
Taille du texte Aa Aa

"La reine des classiques cyclistes" endeuillée. L'édition 2018 de Paris-Roubaix a été en effet marquée par le décès du Belge Michael Goolaerts, qui avait été retrouvé inanimé pendant la course, après être tombé dans un secteur pavé vers 14 heures. Le jeune coureur, secouru pour "un arrêt cardio-respiratoire" une centaine de kilomètres après le départ de Compiègne, avait été héliporté au CHU de Lille. Le décès du jeune homme de 23 ans est dû à un "arrêt cardiaque", a indiqué Véranda's Willems, l'équipe belge pour laquelle Michael Goolaerts courait.

"C'est avec une tristesse inimaginable que nous devons annoncer que notre coureur et ami Michael Goolaerts est décédé"

Coté course, Peter Sagan s'est enfin offert Paris-Roubaix, dans le nord de la France. Tout a souri au Champion du monde slovaque de la Bora-Hansgrohe, ce dimanche.

Peter Sagan a attaqué à cinquante kilomètres du vélodrome. Malgré des crampes il a battu au sprint le Suisse Silvan Diller. Il est le premier depuis Bernard Hinault à lever les bras à Roubaix vêtu du maillot arc en ciel.