DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

UE : redonner une perspective aux Balkans

Vous lisez :

UE : redonner une perspective aux Balkans

UE : redonner une perspective aux Balkans
Taille du texte Aa Aa

A dix jours du sommet entre l'Union européenne et les pays des Balkans occidentaux, le président du Conseil européen poursuit sa tournée dans la région. En Slovénie, il a rencontré le Premier ministre intérimaire Miro Cerar. L'occasion pour Donald Tusk de souligner le rôle charnière de la Slovénie dans les Balkans.

Membre de l'UE depuis 2004 et de la zone euro depuis 11 ans la Slovénie reste un exemple d'intégration, pour le président du Conseil européen.

Reste que la perspective d'adhésion à l'UE de nouveaux États membres demeure très lointaine pour ne pas dire incertaine. C'est tout l'enjeu du prochain sommet des Balkans.

A l'heure actuelle, cinq pays sont officiellement candidats : pour le Monténégro, la Serbie et la Turquie, les négociations ont déjà commencé (elle sont au point mort avec Ankara). En ce qui concerne les deux autres, l'Albanie et la Macédoine, les négociations n'ont pas encore débuté.

Pour mémoire, Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne déclaré dès le début de son mandat qu'il n'y aurait pas de nouvel entrant durant son mandat. La Commission a toutefois proposé en février dernier une échéance à 2025 pour l'adhésion de la Serbie et du Monténégro (ver 2020 pour l'Albanie et la Macédoine).

Dimanche, Donald Tusk a rappelé combien la stabilité de cette région demeurait fondamentale pour l'UE sur le plan de la politique de sécurité de la question migratoire

Avec Agences