DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Champion's League : samedi, le choc des titans à Kiev

Vous lisez:

Champion's League : samedi, le choc des titans à Kiev

Champion's League : samedi, le choc des titans à Kiev
Taille du texte Aa Aa

Samedi, tous les yeux seront tournés vers Kiev : la finale de la Champion’s League devrait attirer un nombre record de téléspectateurs, pour admirer deux poids lourds du football, le Real Madrid et Liverpool.

Si les Espagnols ont une grande expérience de la victoire dans cette compétition, Liverpool pourrait créer la surprise. mais les madrilènes sont bien décidés à ne pas se laisser avaler par le rival anglais.

"Nous avons l'opportunité de jouer une troisième finale, explique Zinédine Zidane, entraîneur du Real, évidemment notre adversaire a ses atouts et ses défauts, comme nous. Mais vous ne pouvez pas me dire que nous aurons moins faim que notre adversaire. Ca n'existe pas, et notre expérience ne signifie rien non plus."

L'expérience pourrait être pourtant décisive face à des Anglais qui n'ont pas été récemment à ce niveau de la compétition. Les Reds sont en finale pour la première fois depuis 2007, ils s'étaient inclinés à Athènes devant l’AC Milan.

Les Madrilènes ont gagné les 6 dernières finales auxquelles ils ont participé, leur dernière défaite à ce stade de la compétition remonte à 1981. Et ironie du sort, c'était le FC Liverpool qui les avait fait trébucher.

Les joueurs de Liverpool se déplacent eux aussi dans la capitale ukrainienne avec une grande envie et surtout un schéma tactique mis en place par l'Allemand Jürgen Klopp :

"Dans une finale, dit-il, il faut qu'il y ait en face une très bonne équipe; mais la bonne nouvelle c'est que nous sommes aussi une très bonne équipe de foot, et nous sommes plein de désir, on travaille vraiment pour notre rêve, un grand rêve."

Les Reds peuvent compter aussi sur l'Egyptien Mohamed Salah, auteur de 45 buts cette saison et qui réalise la meilleure saison de sa carrière avec Liverpool.

Pour Antonio Nunez, pas facile d'avoir le coeur qui penche d'un côté ou de l'autre. Le footballeur a joué dans les deux équipes. Selon lui, ce sont les attaquants qui vont faire basculer le match samedi

"Si les attaquants du Real Madrid sont dans un bon jour, explique, le footballeur je pense qu'ils sont capables de marquer plusieurs buts contre n'importe quelle équipe dans le monde. Côté Liverpool c'est pus ou moins la même histoire.. Ils ont des joueurs, comme Mohamed Salah, qui a le pouvoir de faire ou défaire le match. Si Salah est en forme ce jour là, il peut à lui seul gagner la partie.