EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

La difficile protection des données pour les PME

La difficile protection des données pour les PME
Tous droits réservés 
Par Grégoire Lory
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le nouveau règlement européen pose des problèmes commerciaux et techniques pour les petites entreprises.

PUBLICITÉ

L'entrée en vigueur des nouvelles règles européennes en matière de protection des données doit rassurer les citoyens. Le texte donne en effet davantage de contrôle aux utilisateurs. Mais pour les petites entreprises la mise en place du RGPD (règlement général de la protection des données) est problématique. Kelly tient une boutique à Bruxelles et vend aussi ses produits en ligne. Elle doit collecter les données personnelles mais aussi les numéros de téléphone et de TVA de ses clients. Il lui faut désormais demander le consentement de ses abonnés pour garder ces informations. Or elle assure qu’un "tout petit pourcentage de personne" donne son aval. Elle craint donc de perdre sa clientèle.

L'une des difficultés consiste aussi à noter toutes les activités liées aux données et à l'évaluation de la protection de ces ressources numériques. Kelly n'a pas les moyens d’employer une personne supplémentaire pour remplir ces tâches.

En cas de non-respect des règles une entreprise peut être condamnée à payer une amende pouvant atteindre 4% de son chiffre d'affaire. Toutefois il existe une certaine marge de manœuvre pour les petites sociétés assure Frank Socquet, conseiller juridique chez Unizo. "Les PME sont moins dans le viseur" des autorités nationales assure-t-il. Le plus important pour ces structures est de prouver qu’elles ont essayé de suivre les règles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Renforcer la protection des données personnelles

"Le réglement européen sur la protection des données, c'est du gagnant-gagnant"

Le PPE ne cherchera pas à conclure un accord avec Giorgia Meloni, selon les chrétiens-démocrates