DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le "héros" Mamoudou Gassama bientôt naturalisé Français, annonce Macron

Vous lisez:

Le "héros" Mamoudou Gassama bientôt naturalisé Français, annonce Macron

Le "héros" malien Mamoudou Gassama reçu par le président Macron.
Taille du texte Aa Aa

Il a été exemplaire, héroïque, et son geste a changé son destin. Mamoudou Gassama - on connaît maintenant son nom - a été reçu ce lundi matin à l'Elysée par le président français en personne. Emmanuel Macron a annoncé que le Malien de 22 ans allait rapidement être régularisé, et qu'il pouvait demander sa naturalisation. Il a ajouté qu'il allait pouvoir intégrer le corps des pompiers.

Avant ce week-end, le jeune homme était un "sans papiers" qui se débrouillait comme il pouvait à Paris. Mais samedi soir vers 20 heures environ dans le XVIIIème arrondissement de la capitale française, il n'a pas hésité à escalader un immeuble à mains nues pour sauver un enfant de 4 ans, suspendu dans le vide, ne se raccrochant au balcon du quatrième étage que par une seule main.

Déjà surnommé "Spiderman" sur les réseaux sociaux

"Je suis monté comme ça et, Dieu merci, je l'ai sauvé", a modestement raconté Mamoudou Gassama, qui est arrivé en France en septembre dernier. "J'ai eu peur quand j'ai sauvé l'enfant, a-t-il expliqué, et puis on est allé dans le salon, je me suis mis à trembler, je n'arrivais plus à tenir sur mes pieds, j'ai du m'asseoir".

Les passants qui se trouvaient en bas de l'immeuble n'en revenaient pas : le jeune homme a mis tout au plus trente secondes pour arriver au quatrième et rattraper l'enfant. Un témoin a filmé toute la scène, et la vidéo a été publiée sur les réseaux sociaux. Depuis, elle ne cesse d'être regardée, des millions de personnes l'ont vue... et le réfugié malien a déjà été surnommé "Spiderman".

Une régularisation demandée par des milliers de personnes

SOS Racisme, entre autres, avait demandé dès dimanche au ministère de l'Intérieur de régulariser la situation du Malien sans papiers. Une pétition ayant le même objectif reste en ligne sur internet, elle a recueilli des milliers de signatures. Une régularisation était de toute manière en bon chemin puisque le porte-parole du gouvernement lui-même, Benjamin Griveaux, avait écrit son son compte Twitter : "Cet acte d'une immense bravoure, fidèle aux valeurs de solidarité de notre République, doit lui ouvrir les portes de notre communauté nationale".

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a également salué le courage de Mamoudou Gassama. Elle a indiqué sur Twitter qu'elle avait pu lui parler par téléphone :

Selon les premiers éléments de l'enquête judiciaire, les parents du petit de 4 ans n'étaient pas présents au domicile; la mère ne se trouvait même pas à Paris. Le père a été placé en garde à vue et l'enfant a été hébergé par une structure d'accueil.

Tout est bien qui finit bien ! L'enfant et son sauveur ont finalement été récupérés par les pompiers de Paris :