DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Danemark interdit le voile intégral dans l'espace public

Vous lisez:

Le Danemark interdit le voile intégral dans l'espace public

Le Danemark interdit le voile intégral dans l'espace public
Taille du texte Aa Aa

Comme la France et la Belgique, le Parlement danois a banni le voile intégral, c'est-à-dire le niqab ou la burqa de l'espace public. Dès le 1er août prochain, toute personne portant l'une de ces tenues, ou bien une cagoule, une fausse barbe ou autres accessoires qui dissimulent le visage, sera sanctionnée d'une amende de 134 euros.

Pour la classe politique danoise, le voile intégral est un outil idéologique d'oppression :

"Porter le niqab est une oppression totale des femmes dans une société ouverte comme le Danemark où l'on communique avec le visage. Quand je vous parle, je parle aussi avec mon visage et c'est le moins que l'on puisse demander à nos concitoyens", explique le député conservateur Naser Khader.

Amnesty International a fustigé la loi. Comme les manifestants réunis devant le parlement danois, elle estime que cette interdiction viole les droits à la liberté d'expression et de religion.

"Dans aucun cas, je ne remettrai en cause mes principes simplement parce que le gouvernement l'a fait en raison de ses propres principes, basés sur des valeurs politiques", explique Hani AIi, étudiante.

Si les infractions sont répétées dans l'espace public danois, l'amende pourra s'élever à 1 340 euros.

Le port du voile intégral islamique est interdit ou limité dans plusieurs pays européens.

La France a été le premier pays d'Europe à interdire le voile intégral dans l'espace public, avec une loi "interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public" promulguée en octobre 2010 et appliquée depuis avril 2011.

Validée par la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) en 2014, elle prévoit pour les infractions jusqu'à 150 euros d'amende. En cinq ans, plus de 1.600 verbalisations ont eu lieu.

En juillet, la CEDH a validé son interdiction dans l'espace public en Belgique. Le port du voile islamique intégral est également banni en Autriche depuis octobre.

Les députés allemands ont eux adopté le 27 avril 2017 une loi interdisant partiellement le port du voile intégral dans certains contextes, obligeant notamment les agents publics à avoir le visage totalement découvert dans le cadre de leurs fonctions et les personnes dont le visage est dissimulé à se découvrir en cas de vérification d'identité. Le Bundesrat, la chambre haute, a approuvé à son tour le texte le 12 mai.