EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Jour de liesse en Italie pour le mouvement Cinq Etoiles

Jour de liesse en Italie pour le mouvement Cinq Etoiles
Tous droits réservés REUTERS/Tony Gentile
Tous droits réservés REUTERS/Tony Gentile
Par Anne-Lise Fantino
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les militants du parti populiste se sont rassemblés à Rome ce samedi.

PUBLICITÉ

C'est un jour de protestation qu a pris le tour d'un jour de liesse en Italie. Ce samedi, le dirigeant du mouvement Cinq Etoiles (M5S) Luigi di Maio a laissé éclaté sa joie, tout comme ses militants.

Ils devaient exiger le départ du président italien Sergio Mattarella, à Rome, mais ont en fait salué avec certitude ce qu'ils ont déjà baptisé le "gouvernement du changement", qui scelle l'union entre la formation populiste et la Ligue d'extrême droite.

"Un pouvoir a été mis entre nos mains", a exulté Luigi di Maio, nouveau ministre italien du développement économique et du travail. "Le pouvoir de changer les choses, le pouvoir d'utiliser le pouvoir pour le bien des citoyens et non pour nous-mêmes. Rien ne sera facile, je vous le dis très sincèrement".

Ce rassemblement s'est tenu le jour de la fête nationale italienne. "Nous nous attendons à ce qu'aujourd'hui, le 2 juin 2018, soit la fête nationale de la troisième république qui marque le début de la république des citoyens", espère un militant.

Le président italien Sergio Mattarella a permis la formation de ce gouvernement de coalition, qui a prêté serment vendredi, après avoir récusé les points les plus hostiles à Bruxelles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le déficit italien à 2,4% du PIB inquiète Bruxelles

L’opposition italienne dans la rue pour dénoncer les réformes de Meloni

Matteo Salvini survit à une motion de défiance sur ses liens avec Moscou