DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'écologie sera dans la Constitution française (Hulot)

Vous lisez:

L'écologie sera dans la Constitution française (Hulot)

L'écologie sera dans la Constitution française (Hulot)
Taille du texte Aa Aa

L'écologie sera bientôt inscrite en bonne place dans la Constitution française. L'annonce a été faite par le ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, ce mercredi en déplacement en Bretagne aux côtés d'Emmanuel Macron.

Il assure avoir convaincu le président de la République, qui prévoit un grand chantier constitutionnel, d'inclure la protection de l'environnement dans l’article I qui porte sur les valeurs fondatrices de la République, et non l’article 34 prévu initialement.

Le ministre veut y faire figurer les termes "environnement", "climat", "biodiversité" et "finitude des ressources". "Mais ça pose un problème juridique donc ce n'est pas aussi simple que ça", modère Nicolas Hulot.

Sur France Info, le ministre a proposé la phrase suivante : "La République assure un niveau de protection de l’environnement élevé et en constante progression, notamment pour la protection de la biodiversité et l’action contre le changement climatique".

Au cours du même déplacement, le président a confirmé le lancement de 6 parcs éoliens en mer, au large de la Bretagne et dans la Manche, d'une puissance totale de "deux réacteurs nucléaires".

La part de financements publics, jugée initialement trop élevée par le gouvernement, a été renégociée à la baisse. Emmanuel Macron s'est félicité d'avoir fait économiser "15 milliards d'euros" à l'Etat sur 20 ans pour un résultat identique.

Alors que la France reste l'un des pays les plus nucléarisés au monde, le gouvernement finalise actuellement sa programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour 2023. Il souhaite développer des énergies renouvelables, qui n'ont représenté l'an dernier que 18 % de la consommation électrique. L'Europe fixe un objectif de 32 % en 2030.