DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Hongrie rend hommage aux enfants déportés

Vous lisez:

La Hongrie rend hommage aux enfants déportés

La Hongrie rend hommage aux enfants déportés
Taille du texte Aa Aa

L'Europe doit se souvenir des victimes. Voilà le message relayé, en Hongrie, lors du lancement du programme commémoratif, "Les enfants de Saul". Une initiative soutenue par le réalisateur hongrois László Nemes. Il avait remporté, en 2016, l'Oscar du meilleur film étranger pour son long métrage "Le Fils de Saul".

"C'est un fardeau et une responsabilité que vous devez pleinement assumer. Je pense que c’est ce que j’ai appris durant le tournage du film. Ce n'est pas un sujet comme les autres. On ne peut pas en parler juste comme ça", explique le réalisateur. Recueillir les noms des enfants hongrois victimes de l’holocauste, découvrir leur histoire, voilà ce que veulent entreprendre des historiens et des chercheurs hongrois qui participent au programme.

"Nous pouvons recueillir beaucoup d'informations sur les enfants : leur date de naissance, les écoles qu’ils ont fréquentées, les examens qu’ils ont passés. Retrouver une lettre qu’ils ont écrite à leur proche ou une photo prise leur de leur déportation ou à leur retour... Ou pas... Car peu sont revenus", détaille Zsuzsanna Toronyi, Chef archiviste au Musée juif hongrois.

Photos, lettres, tous les souvenirs peuvent aider à raconter ces histoires et permettre de ne jamais oublier.

"Mes trois frères et sœurs sont morts (dans les camps), je veux que tous les petits-enfants et arrière-petits-enfants se souviennent, sans oublier le nombre d'enfants victimes de l'Holocauste", dit une femme.

En 2024, le 80e anniversaire de l'Holocauste, les chercheurs veulent avoir une base de données détaillée sur les plus de 100 000 enfants hongrois qui sont morts dans les camps.