DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE aide-t-elle les gardes-côtes libyens ?

Vous lisez:

L'UE aide-t-elle les gardes-côtes libyens ?

L'UE aide-t-elle les gardes-côtes libyens ?
Taille du texte Aa Aa

Les derniers jours ont été particulièrement meurtriers le long des cotes libyennes., près de 180 morts ou disparus alors que la météo clémente poussent de plus en plus de gens à tenter la traversée.

Les gardes-côtes libyens sont pointés du doigt par les organisation humanitaires. Mais pour eux, impossible de faire face aux drames avec seulement quatre vieux navires donnés par l'Italie.

"Malheureusement, l'UE n'a pas encore honoré ses engagements et tout ce que nous entendons via la propagande, est que l'UE a fourni une assistance à la Libye ou à ses gardes côtes.... Nous leur disons qu'ils doivent nous donner des factures ou des documents officiels prouvant qu'ils ont fourni de l'aide réel à la Libye", explique au micro d'Euronews le Général Ayoub Kacem, porte-parole des gardes-côtes libyens.

La Libye est pourtant un allié central dans la lutte contre les traversées clandestines que veut mener l'Union européenne. Interrogés par Euronews sur l'aide concrète apportée, ses représentants préfèrent restent évasifs.

"Il existe un projet spécifique signé fin 2017 qui dépend du fonds de soutien européen à l'Afrique et dont mise en place est en cours", commente laconique Maja Kocijancic, porte-parole de la Commission européenne.

D'après la Commission européenne, il n'existe pas de financement direct. Il y a par contre des formations offertes aux gardes-côtes libyens par leurs homologues italiens.

Et concernant l'aide au titre du fonds d'investissement pour l'Afrique, cela représente 46 millions d'euros qui peuvent être utilisés pour réparer des bateaux existants.

Lundi, le gouvernement italien a annoncé qu'il allait leur offrir 12 vedettes, d'un coût de 2,5 millions d'euros.