Une rencontre avec "peu d'attentes" pour Donald Trump

Une rencontre avec "peu d'attentes" pour Donald Trump
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président des Etats-Unis a indiqué sur CBS qu'il se rendait à sa première rencontre bilatérale avec M. Poutine à Helsinki avec "peu d'attentes".

PUBLICITÉ

Donald Trump a indiqué sur CBS qu'il se rendait à sa première rencontre bilatérale avec M. Poutine à Helsinki avec "peu d'attentes". "Je n'y vais pas avec de grandes attentes", a-t-il assuré.

Il a aussi défendu sa décision de rencontrer le président russe, malgré les critiques de l'opposition démocrate. "Avoir des rencontres avec la Russie, la Chine, la Corée du Nord, je crois en ça. Rien de mauvais ne peut en sortir, et peut-être que de bonnes choses en sortiront", a affirmé M. Trump dans cet entretien diffusé en partie dimanche, et en totalité lundi.

A la veille de leur entrevue, entre 2000 et 2500 personnes ont manifesté "pour les droits humains" à Helsinki. Non loin du Palais présidentiel qui accueille le sommet, les manifestants ont dénoncé la politique des deux chefs d'Etat avec la même virulence. "Vous sponsorisez les guerres mais c'est l'Europe qui en paye le prix", pouvait-on lire sur une banderole.

Kira Vorlick, une Américaine d'une trentaine d'année, affirme avoir quitté son pays "pour être débarrassée" de Donald Trump. Et selon elle, "Trump n'aurait pas dû rencontrer Poutine" après l'inculpation cette semaine aux Etats-Unis de douze agents russes accusés d'ingérence dans la présidentielle américaine.

Avec agence

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Helsinki : Trump conciliant avec Poutine

Les enjeux du sommet Trump-Poutine

Le nucléaire au secours du réchauffement climatique ?