DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : l’UE reste ferme sur l’Irlande

Vous lisez:

Brexit : l’UE reste ferme sur l’Irlande

Le négociateur en chef de l'UE pour le Brexit Michel Barnier
@ Copyright :
REUTERS/Yves Herman
Taille du texte Aa Aa

Le temps presse. L'avertissement du négociateur en chef de l'Union européenne pour le Brexit est une nouvelle fois lancé. Michel Barnier est particulièrement inquiet concernant la question de la frontière irlandaise. Le Français prévient que sans compromis sur ce dossier il n'y aura pas d'accord sur la sortie du Royaume-Uni.

Pour Michel Barnier l'option d'un backstop est la seule possible. L’idée est d'accorder une dérogation à l'Irlande du Nord pour rester dans l'union douanière, contrairement à la Grande-Bretagne. Le négociateur rappelle d’ailleurs que dans une lettre envoyée au président du Conseil européen, la Première ministre britannique acceptait ce principe. "Le respect de cet engagement est essentiel", insiste-t-il.

Michel Barnier prévient aussi les Etats membres qu’il faut aussi envisager toutes les options du Brexit même celle d’une sortie du Royaume-Uni sans accord. "Nous devons intensifier nos préparations à tous les niveaux pour tous les scénarios", répète le négociateur de l’UE.

Les 27 souhaitent clore les négociations au mois d'octobre pour laisser le temps aux différents Parlements de ratifier l'accord de sortie. Mais pour le moment les contours du Brexit restent toujours incertains.