DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guerre Commerciale : BMW pris entre deux feux

Vous lisez:

Guerre Commerciale : BMW pris entre deux feux

Guerre Commerciale : BMW pris entre deux feux
Taille du texte Aa Aa

La Caroline du Sud et l'usine de Spartanburg, le plus gros site de production du géant allemand de l'automobile BMW.
Ici, 10.000 personnes produisent chaque jour plus de 1.400 véhicules.

Tous ont entendu les menaces de Donald Trump, tous craignent d'être les premières victimes de la guerre commerciale avec l'Europe.

70% des véhicules produits ici sont destinés au marché extérieur, ce qui fait du site le plus gros exportateur des Etats-Unis, et le place en première ligne de la guerre commerciale engagée par Donald Trump.

Si la production venait à baisser ou si les coûts de production venaient à augmenter, ce serait un désastre pour toute la région.

"L'arrivée de BMW a fait renaître notre région, tout ce que vous voyez en ville c'est grâce à eux", nous explique Allan Smith, le président de la Chambre de Commerce de Spartanburg. Pourtant pro-Trump, il ne comprend pas les récentes déclarations de son président : "Négocier des accords commerciaux aux dépens des emplois de Spartanburg, ce n'est pas la bonne approche".

Plus de 400 entreprises se sont installées à Spartanburg dans le sillage de BMW et déjà les effets de la guerre commerciale se font ressentir.
David Britt, dirigeant d'une entreprise de bâtiment et élu local, a ainsi vu le prix de l'acier augmenter de 22% en 3 mois seulement.

"Le président n’a sans doute pas voulu nous pénaliser, mais c’est ce qu’il se passe alors il faut qu’il fasse marche arrière le plus vite possible."

Ce patron l’affirme, si la guerre commerciale s’intensifie, ce sont près de 40 000 emplois en Caroline du Sud, qui pourraient être menacés.