DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manipulation politique : Facebook supprime des comptes suspects

Vous lisez:

Manipulation politique : Facebook supprime des comptes suspects

Manipulation politique : Facebook supprime des comptes suspects
Taille du texte Aa Aa

A quatre mois des élections législatives aux États-Unis, Facebook tire de nouveau la sonnette d'alarme.

La plateforme numérique indique avoir identifié des tentatives de manipulations politiques. Facebook ne cite pas directement la Russie mais tous les regards sont de nouveau tournés vers Moscou.

Au total une trentaine de comptes suspects ont été supprimés. Tous avaient des liens avec une officine russe déjà impliquée dans l'ingérence russe durant la campagne présidentielle américaine.

Pour ce sénateur conservateur, la responsabilité de Moscou ne fait aucun doute.

Lindsey Graham (conservateur) : "Mon but est de stopper l'ingérence russe qui sape notre système électoral et menace notre démocratie en général. Mais nous n'avons pas encore atteint cet objectif."

Très critiqué ces derniers mois, le PDG de Facebook Mark Zuckerberg s'est montré particulièrement coopératif avec les autorités américaines dans cette nouvelle affaire de manipulation politique.

Douze agents du renseignement russe ont également été inculpés aux États-Unis mi-juillet pour ingérence dans la présidentielle de 2016.

Avec Agences