EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Peine de mort : un laboratoire pharmaceutique allemand en colère

REUTERS/Ralph Orlowski/File Photo
REUTERS/Ralph Orlowski/File Photo
Tous droits réservés 
Par Noemie Wira
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Allemagne, le laboratoire pharmaceutique Fresenius Kabi s'oppose à l'utilisation de ses médicaments pour une exécution par injection létale aux Etats-Unis.

PUBLICITÉ

En Allemagne, le laboratoire pharmaceutique Fresenius Kabi s'oppose à l'utilisation de ses médicaments pour une exécution par injection létale aux Etats-Unis. L'état du Nebraska prévoit d'utiliser deux de ses produits pour ôter la vie à Carey Dean Moore, condamné à mort pour le meurtre de deux chauffeurs de taxi en 1979. 

La société affirme que l'Etat américain a obtenu ses produits de manière illégale. Elle engage alors une procédure afin de les empêcher de recourir à ses médicaments. Pour protéger sa réputation, Fresenius Kabi refuse de vendre ses médicaments aux prisons.

Le mois dernier, un autre laboratoire a intenté un procès pour interrompre une exécution dans le Nevada. Si cette condamnation à mort était exécutée, ce serait la première dans le Nebraska depuis 21 ans et la toute première par injection létale. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une exécution controversée

L'OTAN va ouvrir un centre de commandement pour l'Ukraine en Allemagne

L'Allemagne "ne se laissera pas intimider" par les menaces russes après la découverte d'un complot