DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Corée du Sud interdit les BMW non inspectées

Vous lisez:

La Corée du Sud interdit les BMW non inspectées

La Corée du Sud interdit les BMW non inspectées
Taille du texte Aa Aa

La Corée du sud a encore durci le ton dans l'affaire des incendies qui ont touché certaines BMW diesels, en interdisant de circulation les véhicules suspects.

Parmi les 106 000 voitures rappelées pour un contrôle de sécurité d’urgence, près de 30 000 propriétaires ne s’étaient toujours pas présentés ce mardi, date butoir fixée par les autorités.

La ministre des transports, Kim Hyun-Mee, a annoncé que ces voitures seraient dès mercredi interdites de rouler.

"Je demande aux maires, aux gouverneurs et autres autorités régionales, d'ordonner la suspension de circulation des véhicules BMW non inspectés. Ceux-ci doivent être rappelées, en conformité avec l'article 37 de la loi sur la gestion des véhicules motorisés", a-t-elle déclaré.

Une trentaine de voitures, pour la plupart des berlines 520d, ont brûlé cette année en Corée du Sud des suites d'un dysfonctionnement du système de Recirculation des gaz d'échappement (RGE).

La marque a avoué connaître le problème depuis 2016 mais assure n'avoir pu faire le lien avec les incendies qu'en juin 2018, lorsqu'elle a procédé aux premiers rappels.

"Il est difficile de croire que BMW a mis deux ans à déterminer la cause des incendies de moteur", a déclaré l'avocat de plusieurs propriétaires, qui ont poursuivi la marque en justice.