DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Transfert: Nzonzi, convoité par l'AS Rome, atterrit en Italie

Vous lisez:

Transfert: Nzonzi, convoité par l'AS Rome, atterrit en Italie

Transfert: Nzonzi, convoité par l'AS Rome, atterrit en Italie
Taille du texte Aa Aa

Le milieu international français Steven Nzonzi, champion du monde 2018, a atterri mardi à l'aéroport de Rome sur fond de négociations en vue d'un transfert du Séville FC vers l'AS Rome, selon une vidéo diffusée par le club italien.

Sur ces images, on voit le grand milieu défensif (1,96 m) accueilli par plusieurs dizaines de supporters scandant son nom à l'aéroport, avant de s'engouffrer dans un véhicule aux vitres teintées.

Nzonzi (29 ans), à Séville depuis 2015, a souvent eu des envies d'ailleurs mais après avoir clamé en décembre 2017 sa volonté de s'en aller, il avait finalement achevé la saison en Andalousie et gagné sa place en Bleu pour décrocher le titre mondial en Russie. Il est notamment entré en jeu en finale contre la Croatie (4-2) en remplacement de N'Golo Kanté.

Séville a confirmé mardi être en discussions avec l'AS Rome et son directeur sportif Monchi, ancien dirigeant du club sévillan.

"Nzonzi n'a pas participé à l'entraînement (de mardi) avec l'accord du club, mais il n'y a pas encore un accord à 100% et tant qu'il n'y a rien de signé, rien n'est fait", a déclaré Joaquin Caparros, directeur sportif du Séville FC, lors d'une conférence de presse.

Si cette opération se concrétisait, Nzonzi deviendrait le premier champion du monde 2018 à changer de club, dans une opération évaluée par la presse à 30 millions d'euros hors bonus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.