DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta réélu avec 67,17% des voix

Vous lisez:

Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta réélu avec 67,17% des voix

Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta réélu avec 67,17% des voix
Taille du texte Aa Aa

Le président sortant du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a été réélu pour un nouveau mandat de cinq ans avec 67,17% des voix au second tour, contre 32,83% à l'opposant Soumaïla Cissé, a annoncé jeudi le ministre de l'Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf.

Selon ces résultats officiels complets, qui devront encore être validés par la cour constitutionnelle, M. Keïta a obtenu 1.798.632 voix, pour 879.235 au chef de file de l'opposition.

Le taux de participation au scrutin du 12 août a été de 34,54%, a précisé le ministre sur la télévision publique ORTM.

Avec ses 41,70% des suffrages récoltés au premier tour le 29 juillet, M. Keïta disposait d'une confortable avance sur Soumaïla Cissé, qui n'avait été crédité que de 17,78% des voix et n'a pas su réunir l’opposition derrière sa bannière.

M. Keïta entrera en fonction le 4 septembre avec la lourde tâche de relancer l'accord de paix conclu en 2015 avec l'ex-rébellion à dominante touareg, dans un pays toujours confronté à la menace jihadiste malgré cinq années d'interventions militaires internationales.

En 2013, les deux hommes s'étaient déjà affrontés au second tour et M. Keïta, dit "IBK", l'avait emporté avec 77,6%" des suffrages.

Dans les heures qui ont précédé l'annonce des résultats, l'accès à Internet était inaccessible à Bamako sur les réseaux mobiles des principaux opérateurs du pays, ont constaté des journalistes de l'AFP.x

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.