DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pont effondré à Gênes: encore 10 à 20 disparus selon les médias italiens

Vous lisez:

Pont effondré à Gênes: encore 10 à 20 disparus selon les médias italiens

Pont effondré à Gênes: encore 10 à 20 disparus selon les médias italiens
Taille du texte Aa Aa

Les secouristes qui fouillent les décombres du pont effondré à Gênes, dans le nord de l'Italie, cherchent encore 10 à 20 disparus, selon des médias italiens citant des sources à la préfecture.

Il s'agit de personnes susceptibles d'être passées sur le pont et qui ne donnent plus de nouvelles depuis l'effondrement, dont le bilan officiel provisoire est de 38 morts et 15 blessés.

"Les recherches se poursuivent avec la démolition et l'évacuation des gros blocs du viaduc écroulé pour retrouver les disparus", ont annoncé les pompiers.

"Il y a quelqu'un ? Il y a quelqu'un ?", peut-on entendre un pompier crier, la voix angoissée, dans une cavité creusée au milieu d'un amas de pierres, de béton et de ferraille, sur une vidéo diffusée par les pompiers.

Selon la préfecture, un millier de personnes sont toujours engagées sur le site, dont près de 350 pompiers.

Même si les fouilles ne sont pas terminées, des funérailles solennelles sont prévues samedi en fin de matinée dans un hall du centre d'exposition de Gênes, avec une messe célébrée en présence de toutes les plus hautes autorités de l'Etat.

Mais selon la presse, plusieurs familles ont choisi de ne pas se joindre à cette célébration. Ainsi les proches de Stella Boccia, 24 ans, morte en compagnie de son petit ami, lui diront adieu lors d'une célébration évangélique privée à 15H00 à Fioiano della Chiana, près d'Arezzo (centre).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.