Cyclassics Hambourg: doublé de Viviani, Démare de nouveau deuxième

Cyclassics Hambourg: doublé de Viviani, Démare de nouveau deuxième
Tous droits réservés 
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

L'Italien Elia Viviani a remporté la Cyclassics pour la deuxième fois d'affilée dimanche à Hambourg, en devançant au sprint le Français Arnaud Démare, comme l'an passé, et s'est ainsi préparé idéalement pour le Tour d'Espagne qui commence le week-end prochain.

Le champion d'Italie, âgé de 29 ans, espère faire aussi bien à la Vuelta qu'au Giro, où il avait enlevé quatre étapes au printemps.

Viviani, médaillé d'or olympique de l'omnium, s'est montré plus rapide que Démare au bout des 216,4 km de cette course comptant pour l'UCI Word Tour et suivi par 250.000 spectateurs. Le Français avait déjà dû se contenter de la deuxième place l'an passé à Hambourg.

Le Norvégien Alexander Kristoff et l'Allemand John Degenkolb ont terminé troisième et quatrième.

Le Slovaque Peter Sagan, principale tête d'affiche de la Cyclassics, n'a pu faire mieux que dixième.

L'Allemand Pascal Ackermann, l'un des meilleurs espoirs locaux pour la victoire, a chuté à deux kilomètres de la ligne et s'est blessé à l'épaule.

La journée a été animée par une échappée de cinq hommes, parmi lesquels le Slovène Grega Bole et l'Espagnol Ivan Garcia Cortina, partis dès les premiers kilomètres. Ils ont été rejoints à 18 km de l'arrivée après avoir compté au maximum trois minutes d'avance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

JO d'été 2024 : Hambourg soutenue par les siens, devant Berlin

Riner, Malonga et Tolofua en finale au Grand Slam d'Antalya

Grand Chelem de Judo d'Antalya : un podium dominé par la Corée du Sud et l'Autriche