DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

RDC: la candidature de Bemba "irrecevable", la tension remonte

Vous lisez:

RDC: la candidature de Bemba "irrecevable", la tension remonte

RDC: la candidature de Bemba "irrecevable", la tension remonte
Taille du texte Aa Aa

La candidature de l'ex-chef rebelle Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle en République démocratique du Congo a été jugée "irrecevable" vendredi par la commission électorale, ce qui a suscité la colère immédiate de l'ensemble de l'opposition.

La commission a rejeté la candidature de M. Bemba, adversaire du président congolais Joseph Kabila, en raison de sa "condamnation par la Cour pénale internationale" en mars 2018 à un an de prison et 300.000 euros d'amende dans une affaire annexe de subornation de témoins.

M. Bemba avait fait un retour triomphal à Kinshasa le 1er août après son acquittement en appel par la CPI de sa condamnation pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Juste avant l'annonce de la commission électorale, l'ensemble de l'opposition au président Joseph Kabila avait lancé un appel à la "mobilisation générale" en accusant "le pouvoir en place" de vouloir "exclure" plusieurs de ses candidats.

"L'opposition politique" exige "que monsieur Kabila et sa famille politique libèrent le processus électoral, en arrêtant de donner des injonctions à la commission électorale", lit-on dans ce communiqué signé par M. Bemba, l'opposant en exil Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi.

Au total, la commission électorale a écarté six candidats sur les 25 qui avaient déposé leur dossier à l'élection présidentielle prévue le 23 décembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.