DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen : des experts parlent de "crimes de guerre"

Vous lisez :

Yémen : des experts parlent de "crimes de guerre"

Yémen : des experts parlent de "crimes de guerre"
Taille du texte Aa Aa

Tous responsables. C'est en somme le constat des experts des Nations Unies mandatés pour enquêter sur les violences au Yémen. Ils estiment que toutes les parties prenantes au conflit, y compris la coalition arabe, ont potentiellement commis des "crimes de guerre".

"Des membres ou des personnes membres du gouvernement du Yémen et de la coalition - y compris l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis - auraient mené des attaques en violation des principes de distinction, de proportionnalité et/ou de précaution, qui pourraient constituer des crimes de guerre", a déclaré Kamel Jendoubi, le président du groupe d'experts.

Dans un pays en guerre depuis que les rebelles Houthis ont chassé le gouvernement de la capitale, en septembre 2014, les exactions sont quotidiennes et les femmes et les enfants paient un lourd tribut.

"Les cas de violence sexuelle répertoriés au cours de notre enquête sont épouvantables, déplore Charles Garraway, un autre membre du groupe d'experts. Nous appelons à ce que toutes les violences à caractère sexiste, y compris les violences sexuelles dont sont victimes les femmes et les enfants - et notamment les viols - fassent l'objet d'investigations et que leurs auteurs soient jugés."

D'après ce groupe d'experts, ce sont les frappes aériennes de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui ont causé "le plus de victimes civiles directes", en touchant des zones résidentielles, des marchés et parfois même des installations médicales.

L'ONU estime à près de 7000 le nombre de civils décédés dans ce conflit mais de l'aveu même du groupe d'experts, le chiffre réel serait nettement supérieur.