DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Donald Trump menace de sortir de l'OMC

Vous lisez:

Donald Trump menace de sortir de l'OMC

Donald Trump menace de sortir de l'OMC
Taille du texte Aa Aa

Les tensions commerciales initiés par les Etats-Unis continuent. Donald Trump menace cette fois de sortir de l'Organisation mondiale du commerce Il estime que son pays est traité de manière injuste.

"S'ils ne font pas de progrès, je me retirerai de l'OMC" a-t-il lâché lors d'une interview à Bloomberg. Selon lui, l'accord de création de l'OMC est le pire accord commercial jamais conclu. Le président pense que les États-Unis gagnent trop peu d'affaires déposées auprès de l'OMC. Ce n'est pas ce que découvre la chaîne Bloomberg lors de son enquête. Les Etats-Unis ont remporté leurs procès à plus de 90%...

Ci-dessous, l'interview complète du président américain:

Mais une rupture avec l'organisation sera loin d'être simple. Pour quitter l'OMC, Donald Trump devra d'abord faire en sorte que le Congrès change la loi.

Les tâches de l'OMC consistent à promouvoir le commerce international, à résoudre les différends commerciaux et à éliminer les obstacles au commerce. La philosophie de base de l’organisation est que le commerce international est le moyen le plus rapide et le meilleur de rendre le monde plus prospère et que, par conséquent, tous les obstacles au libre-échange international doivent être éliminés. L'OMC représente quand même 95% du commerce mondial entre 164 États membres.

Nous devons tous nous préparer au départ des Etats-Unis de l'OMC. Cela demande un peu d'imagination mais c'est probablement faisable. Ensuite les Etats-Unis ne bénéficieront pas des avantages d'appartenance à l'OMC. Leurs exportations feront l'objet de n'importe quelle mesure commerciale que les autres pays voudront leur imposer, incluant la préservation de la propriété intellectuelle. Ce n'est pas le scénario que les autres pays envisagent mais ils doivent être prêts" déclare Pascal Lamy, Directeur général de l'Organisation Mondial du Commerce.

Alors cette menace est-elle juste un coup de bluff ? Selon la direction de l'OMC, ces accusations ne datent pas d'hier.