DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Opération finale", un thriller sur la traque du bourreau nazi Eichmann

Vous lisez :

"Opération finale", un thriller sur la traque du bourreau nazi Eichmann

"Opération finale", un thriller sur la traque du bourreau nazi Eichmann
Taille du texte Aa Aa

Nous sommes en 1960. La Seconde Guerre mondiale est finie depuis maintenant 15 ans et tous les nazis n'ont pas encore été retrouvés.

Opération finale, le nouveau thriller historique de Chris Weitz raconte l'histoire de l'un d'entre eux, Adolf Eichmann, l’un des maîtres d’œuvre de la "solution finale" contre les Juifs. Il se réfugiait en Argentine, à Buenos Aires. Déjà sorti aux Etats-Unis, le film sort en France le 30 novembre prochain.

"La possibilité de ce genre de tragédie globale, nationale, existe partout. Quand le Mossad est venu et a capturé Eichmann, c'était en Argentine en 1960. Et 15 ans plus tard, l'Argentine allait connaître sa propre dictature militaire, avec son lot de prisons et de meurtres de masse. On voudrait croire que ce qui s'est passé en Allemagne dans les années 30 et 40 ne nous concerne pas. Et pourtant, malheureusement, cela pourrait se reproduire aujourd'hui", déclare Chris Weitz, le réalisateur du film Opération finale.

A l'heure du procès en Israël, on s’attend à voir un monstre SS à la barre, l’archétype du nazi, mais lorsqu’il comparaît, le monde entier découvre un petit homme à lunettes, un monsieur tout-le-monde assez terne. C’est notamment pour cela que la philosophe Hannah Arendt parlera de "banalité du mal".

Après huit mois d’audiences, l'ancien dignitaire nazi est finalement condamné à mort et pendu le 31 mai 1962. Son corps est incinéré et les cendres dispersées en Méditerranée. Le procès Eichmann est emblématique, d'autres criminels nazis seront jugés après lui.

Plus de cinema