Pourquoi se battre pour la Saint-Jacques, symbole d'unité en Europe ?

Pourquoi se battre pour la Saint-Jacques, symbole d'unité en Europe ?
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La coquille si raffinée trouve l'origine de son nom à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne. Il est donc dommage que ce symbole de paix en Europe provoque une gué-guerre entre les pêcheurs français et anglais.

PUBLICITÉ

Mais pourquoi se battre pour la coquille Saint-Jacques, comme l'ont fait les pêcheurs français et anglais, alors que le nom du délicieux mollusque est un symbole d'unité et de paix en Europe ?

D'ailleurs, les marins d'outre-Manche ne savent peut-être pas que le mot "Scallop", qui signifie coquille Saint-Jacques en anglais, vient en fait du camp adverse, du français "escalope"... Etrange d'ailleurs puisqu'une escalope est un morceau de viande en France, mot qui a aussi été repris par les Espagnols pour désigner le même aliment.  

C'est en Espagne justement que l'on trouve l'origine du nom du fameux mollusque. Elle vient bien sûr de la célèbre ville de Santiago de Compostela (Saint-Jacques-de-Compostelle), en Galice, dans le nord-ouest du pays. Depuis le Moyen Âge, cette cité unit sur son chemin tous les pèlerins catholiques d'Europe, et même du monde entier, qui se rendent sur le tombeau présumé de l'apôtre Jacques... Et les premiers marcheurs avaient pour habitude de ramasser des coquilles sur la côte galicienne pour montrer qu'ils étaient allés jusqu'au bout.

Les Allemands, comme les Français, rendent hommage à Santiago de Compostela en appelant la coquille Saint-Jacques "Jakobsmuscheln" (que l'on peut traduire "mollusque de Santiago") ou "Pilgermuscheln" ("mollusque des pèlerins"). Même chose pour les Néerlandais qui parlent de "Sint-Jakobsschelp".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Coquilles Saint-Jacques : rupture des négociations entre Français et Britanniques

Le parlement espagnol va examiner un projet de loi pour régulariser des sans-papiers

69 ressortissants boliviens interdits de débarquer d'un navire de croisière