DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La planète en alerte ouragans

Vous lisez:

La planète en alerte ouragans

La planète en alerte ouragans
Taille du texte Aa Aa

C'est le calme avant la tempête dans les Caraïbes. La saison des tempêtes tropicales s'ouvre et les Antilles françaises sont passées jeudi en alerte rouge.

En Martinique comme en Guadeloupe, l'armée est sur le pied de guerre, prête à porter secours à la population. Si le centre de la tempête Isaac devrait se maintenir entre les deux îles, des vents annoncés soufflants à près de 100 km/h incitent à la plus grande prudence. Les littoraux seront les plus touchés avec des vagues déferlantes pouvant atteindre 6m de hauteur.

Près d'un an après le passage dévastateur de l'ouragan Irma, qui a notamment fait 11 morts à Saint-Martin, les leçons ont été tirées. Les établissements scolaires sont déjà fermés, les transports en commun arrêtés et la population a pu prendre ses précautions, faisant le plein d'eau et de vivres mais aussi de groupes électrogènes.

De l'autre côté de la planète, aux Philippines, l'heure est aussi aux provisions et aux barricades. Le très violent typhon Mangkhut n'atteindra les côtes de l'archipel que samedi mais des milliers de personnes ont déjà été évacuées des zones côtières.

Selon les autorités, ce sont des millions de Philippins qui vivent sur la trajectoire de l'ouragan. Là-bas, les rafales les plus violentes dépasseront les 250 km/h.

Dans le Pacifique, Hawaii a, pour sa part, déjà essuyé le passage d'Olivia. La tempête tropicale a provoqué d'importants dégâts : maisons inondées, voitures accidentées, arbres arrachés. Pas de victimes à déplorer mais plusieurs milliers de foyers ont été privés d'électricité ou ont dû être relogés. Un peu de répit désormais pour l'archipel, l'alerte cyclone est levée pour quelques jours.