DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le rêve des nouveaux Lions de l'Atlas

Vous lisez:

Le rêve des nouveaux Lions de l'Atlas

Le rêve des nouveaux Lions de l'Atlas
Taille du texte Aa Aa

En football, le Maroc est surnommé depuis longtemps le Brésil de l'Afrique. Depuis deux saisons qu'elle existe, l'équipe nationale de personnes atteintes de nanisme fait honneur à cette flatteuse comparaison. Sur les terrains de Casablanca et de tout le Royaume, Ayman Chamhaji et ses coéquipiers font étalage de leurs qualités techniques. Leur réputation a traversé les frontières et leur offre la possibilité de disputer des tournois dans le monde entier. Problème, le soutien local n'est pas à la hauteur de leur talent, les sponsors ne sont pas au rendez-vous pour leur permettre de vivre pleinement leur rêve :

"Nous avons beaucoup d'ambitions, mais notre objectif principal est la Copa America en Argentine, nous voulons y aller et ramener le titre à la maison. Nous serons très heureux si, nous, les Marocains, le gagnons car lorsque nous demandons un soutien nous ne trouvons personne pour nous aider ou rester à nos côtés et toutes les portes sont fermées sous notre nez. "

View this post on Instagram

#morocco ??

A post shared by Ayman chamhaji? (@tofofficiel) on

S'ils parviennent à financer leur voyage, les joueurs marocains seront 18 à se rendre en Argentine, un pays qui a appris avec Leo Messi que la taille importait peu en football.