EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'armée russe s'exerce en mer du Japon

L'armée russe s'exerce en mer du Japon
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les grandes manoeuvres militaires se poursuivent dans l'Extrême-Orient russe jusqu'à lundi prochain.

PUBLICITÉ

C'est à une véritable démonstration de force que se livre la Russie depuis le début de la semaine en organisant sur son sol des exercices militaires d'une ampleur sans précédent, baptisés Vostok-2018.

Selon les chiffres officiels, peut-être surestimés et en tout cas impossibles à vérifier, 300 000 soldats, 36 000 chars, 1 000 avions et 80 navires de guerre sont mobilisés.

Galina Polonskaya est notre envoyée spéciale : "Simuler des combats en vue d'un débarquement sur les côtes de la mer du Japon : voilà le programme de ce samedi. Il s'agit d’une partie des exercices de Vostok-2018, les plus importants jamais organisés dans l'histoire de la Russie. Les médias en ont conclu et l'ont écrit dans leurs titres que la Russie ne laisserait personne l'attaquer."

Ces grandes manoeuvres se déroulent jusqu'à lundi prochain en Sibérie et dans l'Extrême-Orient russe, près de Vladivostok, et concernent aussi bien l'armée de terre, que l'armée de l'air ou la marine.

Mikhail Gudkov, commandant de la marine : "Les manoeuvres ont lieu dans divers théâtres d'opérations militaires, dans différentes zones climatiques, différents fuseaux horaires et sont menées par des troupes nombreuses, ou parfois par de petites unités."

Montrer au monde la puissance de l'armée russe : c'est tout sauf anodin, alors que le Kremlin est régulièrement pointé du doigt dans le conflit syrien, pour l'annexion de la Crimée, et pour des soupçons d'empoisonnement au Novitchok ou d'ingérence dans les élections américaines.

Vladimir Poutine est venu en personne assister aux exercices jeudi dernier et il a promis de fournir à ses troupes des "équipements dernier cri".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Norvège : un béluga soupçonné d'être à la solde de la Russie

Russie : prise d'otages dans une prison, ravisseurs tués suite à l'assaut des forces de l'ordre

Poutine menace de livrer aussi des missiles "à d'autres" pays pour frapper l'Occident