DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby Championship: l'Argentine crée l'exploit en Australie (23-19)

Vous lisez:

Rugby Championship: l'Argentine crée l'exploit en Australie (23-19)

Rugby Championship: l'Argentine crée l'exploit en Australie (23-19)
Taille du texte Aa Aa

Les surprises se suivent en Rugby Championship: après la défaite retentissante de la Nouvelle-Zélande chez elle contre l'Afrique du Sud, l'Argentine est allée créer l'exploit en Australie (23-19), samedi à Gold Coast lors de la 4e journée.

Avec cette première victoire argentine en Australie depuis 1983 - 13 défaites depuis -, le nouveau sélectionneur Mario Ledesma, déjà vainqueur d'une rencontre, contre l'Afrique du Sud, a déjà amplement réussi ses débuts avec les Pumas, à un an de la Coupe du monde.

"C'est vraiment difficile car nous voyageons plus que n'importe quelle équipe", a souligné le sélectionneur, insistant sur "la difficulté à garder la motivation. Mais (les joueurs) le font et c'est un plaisir de travailler avec eux".

Pour la première fois depuis leur arrivée en 2012 dans cette compétition de l'hémisphère sud, les Pumas auront gagné plus d'un match. Avec huit points contre cinq à l'Australie, ils peuvent espérer de ne pas terminer dernier, comme en 2015, même si les Wallabies viendront revanchards le 6 octobre en Argentine lors de la dernière journée.

Pour les Australiens de Michael Cheika, l'alarme est sonnée après les deux débacles subies contre les All Blacks (38-13 et 40-12) et le maigre succès contre l'Afrique du Sud (23-18).

"Nous avons manqué d'enthousiasme dans les moments clés. Nous avons eu beaucoup d'opportunités de marquer qui ont été manquées à cause d'une manque de clarté et d'enthousiasme", s'est désolé Cheika.

Dans une enceinte aussi morose que dégarnie, c'est le jeu d'occupation des Pumas qui a porté ses fruits, avec encore une fois un Nicolas Sanchez étincelant avec 13 points.

Le succès argentin s'est construit en fin de rencontre, grâce à une pénalité lointaine d'Emiliano Boffelli (77), permettant de se mettre à distance d'une pénalité. Un ultime geste défensif de Thomas Lavanini sur la dernière percée australienne a forcé l'en-avant, mettant fin à la rencontre.

Un peu plus tôt, les doubles champions du monde néo-zélandais avaient eux aussi perdu sur leurs terres, contre l'Afrique du Sud (36-34), une première contre une équipe nationale depuis le 12 septembre 2009.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.