DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JEM 2018: le podium en vue dans le concours complet pour la France

Vous lisez:

JEM 2018: le podium en vue dans le concours complet pour la France

JEM 2018: le podium en vue dans le concours complet pour la France
Taille du texte Aa Aa

L'équipe de France a profité samedi du cross country pour consolider ses chances de médailles dans le concours complet des Jeux équestres mondiaux 2018, samedi à Tryon (Caroline du Nord).

Les cinq cavaliers bleus ont réussi un sans-faute: aucun refus d'obstacle ni dérobade et encore moins de chute sur le parcours très exigeant de 5,7 km.

Le patron des Bleus, Thierry Touzaint, ne cachait pas sa satisfaction: "Ils ont tous très bien géré, c'est le résultat du travail qu'on a accompli depuis trois semaines qu'on est ensemble", s'est-il félicité.

Sans leur leader Astier Nicolas, qui, en raison de l'inexpérience relative de son cheval, n'a pas été retenu pour l'épreuve par équipes, les Français, champions olympiques 2016 par équipes, ont grappillé une place et sont désormais 3e, derrière la Grande-Bretagne et l'Irlande.

Le podium leur tend les bras, puisque seul le Japon, surprenant 4e, semble en mesure de pouvoir les priver du podium.

Mais comme le rappelle Thibaut Vallette, "rien n'est jamais fait dans ce sport là, il y a notamment la visite vétérinaire, il ne faut pas qu'un cheval disparaisse à la visite +veto+".

Si le cross-country a été largement épargné par la pluie tant redoutée, il n'en a pas moins réservé des surprises de taille.

En tête après le dressage, l'Allemagne, championne du monde en titre, a plongé à la 8e place (114,2 pts) après le refus d'un obstacle pour Julia Krajewski et l'élimination de Sandra Auffarth.

La Nouvelle-Zélande a souffert elle-aussi (10e) à l'image de son emblématique et inusable Mark Todd.

En individuel, les Bleus peuvent aussi viser le podium: Thibaut Vallette a conservé sa 4e place (26,80 pts), juste devant Astier Nicolas (27,20 pts), mais les sept premiers sont séparés par moins de quatre points, soit un barre tombée en saut d'obstacles.

"L'individuel, on n'y pense même pas, on est venu là pour l'équipe, plus que pour l'individuel", a balayé Vallette, alors que la France décrochera sa qualification olympique pour les JO-2020 de Tokyo si elle termine à l'une des six premières places.

Il faudra attendre exceptionnellement lundi pour que les titres mondiaux 2018 soient attribués. Le saut d'obstacles a été en effet reporté de 24 heures en prévision des fortes pluies qui devraient s'abattre sur Tryon dimanche.

La dernière épreuve de dressage, le Grand Prix Freestyle, prévu lui aussi dimanche, a été purement et simplement annulé pour des raisons logistiques.

Il s'agit de la deuxième annulation, après l'endurance, le premier jour lors de ces JEM 2018.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.