EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Moscou va livrer des S300 à la Syrie

 Moscou va livrer des S300 à la Syrie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les batteries anti-aériennes russes doivent être livrées d'ici deux semaines au risque d'envenimer les relations entre la Russie et Israël.

PUBLICITÉ

Moscou annonce la livraison d'ici quinze jours de missiles S300 à la Syrie.

La décision intervient une semaine après la destruction d'un avion russe dans le ciel syrien et va à l'encontre des objections d'Israël avec qui la Russie entretient jusqu'à présent de bonnes relations.

Sergueï Choïgou est le ministre russe de la Défense : "En 2013, à la demande d'Israël, nous avions renoncé à livrer à la Syrie les systèmes S300 alors que les soldats syriens avaient suivi une formation idoine. Aujourd'hui la situation a changé et ce n'est pas de notre faute."

Des missiles syriens ont abattu la semaine dernière par erreur un Iliouchine russe.

Le drame a fait 15 morts.

L'armée syrienne visait des F16 israéliens qui bombardaient un dépôt d'armes destinés, selon Israël, au Hezbollah.

Zvi Magen est l'ancien ambassadeur d'Israël en Russie : "La livraison d'un armement tel que celui-là empêchera la présence de l'aviation israélienne dans le ciel syrien. À mon sens, la possession de telles armes est un acte de guerre. Les S300 n'ont pas leur place ici et seront détruits. Ce que la Russie va en tirer, c'est une autre question. Mon conseil est de ne pas livrer ces armes et ne pas jouer avec l'armée d'Israël."

En avril dernier, la Russie avait déjà fait allusion à une possible livraison à la Syrie de missiles S300 qui sont conçus pour détruire des avions de chasse et des missiles balistiques de courte et moyenne portée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : le journaliste américain Evan Gershkovich condamné à 16 ans de prison pour "espionnage"

La Russie et la Chine mènent des exercices militaires conjoints

Bras de fer entre la Russie et l'Estonie autour de la rivière Narva