DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe du monde 2022 : Amnesty dénonce le Qatar pour des travailleurs impayés

Vous lisez:

Coupe du monde 2022 : Amnesty dénonce le Qatar pour des travailleurs impayés

Coupe du monde 2022 : Amnesty dénonce le Qatar pour des travailleurs impayés
Taille du texte Aa Aa

Des dizaines d'étrangers travaillant sur l'un des chantiers du Mondial-2022 de football au Qatar n'ont pas été payés depuis des mois, dénonce Amnesty International dans un nouveau rapport sur cet émirat du Golfe.

L'organisation de défense des droits de l'Homme met en cause la compagnie d'ingénierie Mercury MENA. Elle affirme que des ressortissants du Népal, d'Inde et des Philippines ont des arriérés de salaires de 1 700 euros, non payés par cette compagnie et que pour certains, cela représente l'équivalent de 10 mois de salaire.

Amnesty estime que le non-paiement des salaires a "ruiné des vies" et appelle le gouvernement du Qatar à verser leurs salaires à ces travailleurs.

L'ONG a établi son rapport après avoir interrogé 78 travailleurs de l'entreprise, mais elle estime qu'il pourrait y avoir des centaines de personnes concernées.

Le ministère qatari du Travail a déclaré que Mercury MENA ne travaillait plus dans le pays et qu'une enquête était en cours avec de possibles conséquences juridiques.

La Fédération internationale de football a aussitôt dénoncé un rapport "fallacieux" de l'ONG, qui estime qu'il n'est "en rien lié à la Fifa et à la Coupe du monde 2022".