DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ryder Cup: une question de "fierté" pour Bubba Watson

Vous lisez:

Ryder Cup: une question de "fierté" pour Bubba Watson

Ryder Cup: une question de "fierté" pour Bubba Watson
Taille du texte Aa Aa

L'Américain Bubba Watson, qui n'a jamais remporté de Ryder Cup malgré trois tentatives (2010, 2012, 2014), a estimé mercredi que "la fierté" est le principal moteur qui anime les Etats-Unis, bredouilles depuis 25 ans en Europe.

"C'est plus important que n'importe quel autre tournoi auquel nous avons participé, vraiment, parce qu'il s'agit de fierté. Il ne s'agit que de fierté pour nous. Ce n'est pas une question de prendre un plus gros chèque ou quelque chose d'autre. C'est juste de la fierté", a-t-il assuré.

Bubba Watson, l'un des joueurs les plus atypiques du circuit, l'un des plus doués aussi, n'avait pas joué lors de la dernière Ryder Cup remportée par les Américains à Hazeltine (Minnesota) en 2016. Il faisait en revanche partie de l'équipe en tant que vice-capitaine.

"Si vous demandez à n'importe qui, on préfère jouer que travailler donc je suis très content d'être de retour", a expliqué le double vainqueur du Masters (2012, 2014).

Interrogé sur ce que cette expérience de vice-capitaine lui a apporté, il a répondu avoir "appris que l'équipe était bien meilleure sans moi".

"Je n'ai jamais gagné de Ryder Cup comme joueur mais, en tant que vice-capitaine, oui. Je prends ça comme le fait que j'ai aidé l'équipe. Et, comme joueur, je peux maintenant voir ce qu'attendent les capitaines", a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis, tenants du titre, n'ont plus remporté la Ryder Cup sur le sol européen depuis 1993.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.