"Le roi de la belle" se cachait sous une burqa

"Le roi de la belle" se cachait sous une burqa
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les enquêteurs français ont dévoilé comment ils avaient repéré le braqueur Redoine Faïd, arrêté près de Paris trois mois après son évasion spectaculaire.

PUBLICITÉ

Son portrait s'affichait dans tous les commissariats de France : Redoine Faïd, le "roi de la belle", a été repris ce mercredi après trois mois de cavale.

Le braqueur récidiviste a été arrêté avant le lever du jour dans un appartement de Creil, la ville où il a grandi, à une cinquantaine de kilomètres de Paris.

Les quatre autres personnes qui se trouvaient dans le logement HLM - dont l'un de ses frères et deux de ses neveux - ont été interpellées, et deux armes à feu ont été saisies : un pistolet automatique et un pistolet mitrailleur.

Plus tard dans la journée, le procureur de la République a expliqué comment Redoine Faïd avait été repéré, caché sous une burqa.

François Molins, procureur de la République de Paris : "Dans la nuit du 29 au 30 septembre 2018, les enquêteurs se sont rendus compte que cette jeune femme prenait à bord de son véhicule une personne vêtue d'une burqa dont l'allure laissait supposer qu'il pouvait s'agir d'un homme."

Redoine Faïd avait été condamné en avril dernier à 25 ans de prison pour son rôle d'organisateur dans un braquage raté en 2010 au cours de laquelle une policière municipale avait été tuée.

Le 1er juillet, pour la deuxième fois, il s'était évadé de prison de façon spectaculaire à bord d'un hélicoptère détourné par un commando armé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attaque à l'arme blanche à Paris : trois blessés, un suspect interpellé

Réveillon du Nouvel An : dispositif de sécurité renforcé en France

Lyon : la Fête des lumières sous haute sécurité