DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le trail des Açores : entre ciel et mer

Vous lisez:

Le trail des Açores : entre ciel et mer

Le trail des Açores : entre ciel et mer
Taille du texte Aa Aa

Le journaliste Rodrigo Barbosa a couru le trail des Açores pour Euronews.

Reçit de A à Z de la dernière étape de cette course au milieu des volcans et de l’Atlantique.

Rodrigo Barbosa, Euronews : "Nous sommes à Capelinhos pour la troisième étape de l'Aventure du Triangle des Açores. Nous sommes sur le point de partir du phare vers l'autre côté de l'île, vers Horta, après avoir grimpé jusqu'au cratère principal de l'île du Faial. Devant nous, des paysages magnifiques, comme ces derniers jours à São Jorge et à Pico. C'est la dernière étape, la plus difficile, non seulement en raison de la distance, 42 km, mais aussi à cause de l'ascension, 1800 mètres de dénivelé. C'est l'étape où nous devons faire les efforts les plus importants avant le repos de demain."

Rodrigo Barbosa, Euronews : "Après une montée très raide et épuisante, nous avons atteint le cratère du volcan de la Caldeira, le volcan principal de l'île du Faial, C'est à couper le souffle. On a le cratère d'un côté et l'océan de l'autre."

Rodrigo Barbosa, Euronews : "Nous avons terminé l'Aventure du Triangle des Açores, après la merveilleuse étape de l'île du Faial, une étape remportée par la Suédoise Fanny Borgström. Au classement général la Portugaise Inês Marques termine devant la suédoise qui paie pour une erreur le deuxième jour, où elle a été perdue quelques kilomètres. "

Inês Marques, victorieuse de la course : "Je suis très heureuse de cette première victoire, même si honnêtement Fanny aurait dû être à cette place, j'ai beaucoup apprécié cette expérience, tous les amoureux de la nature et du trail doivent venir aux Açores au moins une fois dans leur vie."

Fanny Borgström, victorieuse d'une étape de la course : "Nous nous sommes bien battues avec Ines, elle m'a bien poussée au début, elle mérite sa victoire. Il faut trouver sa voie sur une course."

Rodrigo Barbosa, Euronews : "Nous avons eu trois jours d'aventure sur les île de Pico, de Sao Jorge et du Faial. 100 km de distance et 6 000 mètres de dénivelé. Une aventure suivie de l'intérieur pour Euronews"