DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Taïwan invite le pape François

Vous lisez :

Taïwan invite le pape François

Taïwan invite le pape François
@ Copyright :
Filippo MONTEFORTE
Taille du texte Aa Aa

Taïwan a invité le pape François à visiter l'île, une initiative destinée à renforcer les relations avec le Vatican après la signature d'un accord historique entre le Saint-Siège et Pékin sur la question de la nomination des évêques, a annoncé lundi la présidence taïwanaise.

Le vice-président Chen Chien-jen a adressé cette invitation au pape au cours d'une audience au Vatican avant la cérémonie de canonisation dimanche du pape Paul VI, a précisé la présidence dans un communiqué.

gi

Le pape François a demandé à M. Chen de transmettre ses salutations à la présidente Tsai Ing-wen et souligné qu'il "prierait pour Taïwan", selon le communiqué.

Selon des images de la télévision taïwanaise, M. Chen a déclaré à la presse que le pape avait "souri" lorsqu'il a été invité à se rendre à Taïwan. La présidence a indiqué n'avoir pas d'autres précisions sur sa réponse à cette invitation.

La signature d'un accord historique en septembre avec Pékin sur la nomination des évêques a ouvert la voie à un rapprochement entre le Vatican et la Chine communiste, ce qui soulève des questions sur l'avenir des relations diplomatiques entre Taïwan et le Saint-Siège, le seul allié officiel de l'île en Europe.

Pékin considère Taïwan comme une partie de son territoire ayant vocation à être réunifiée à la Chine continentale et exige de ses alliés de renoncer à la reconnaitre en tant que pays indépendant.

Les dirigeants taïwanais se sont déclarés convaincus que la visite de M. Chen au Vatican renforcerait les relations entre l'île, qui compte environ 300.000 catholiques, et le Saint-Siège et que le Vatican n'abandonnerait pas Taïwan.

Dans un message publié sur sa page Facebook, la présidente Tsai a remercié le pape pour "ses salutations et sa bénédiction".

M. Chen, fervent catholique, avait déjà effectué une visite au Vatican en 2016 à l'occasion de la canonisation de la mère Teresa.

Les relations entre Taïwan et la Chine se sont dégradées depuis que Mme Tsai a accédé à la présidence en 2016, car elle refuse de reconnaître que l'île fait partie d'une "seule Chine".

Le Vatican, qui n'entretient plus de relations diplomatiques avec la Chine depuis 1951, est l'un des 17 pays dans le monde entretenant encore des relations officielles avec Taïwan et le seul en Europe.

L'île de Taïwan vit sa propre destinée depuis 1949, quand les nationalistes du Kuomintang (KMT) ont fui la Chine continentale après leur défaite face aux troupes communistes de Mao Tsé Toung.

Mais Pékin la considère toujours comme une partie intégrante de son territoire.

De précédentes tentatives du Vatican pour améliorer les relations avec la Chine s'étaient heurtées aux exigences de Pékin qui souhaite que le Vatican renonce à sa reconnaissance de Taïwan et promette de ne pas s'ingérer dans les questions religieuses en territoire chinois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.