EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Prison ferme pour une fausse victime des attentats de Paris

Prison ferme pour une fausse victime des attentats de Paris
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Elle avait perçu 20 000 euros du Fonds de garantie des victimes du terrorisme.

PUBLICITÉ

Une fausse victime des attentats de Paris a été condamnée à deux ans de prison dont six mois de prison ferme ce lundi par le tribunal correctionnel de Paris.

Alexandra Damien était jugée pour "escroquerie et faux témoignage". Elle avait notamment perçu 20 000 euros du Fonds de garantie des victimes du terrorisme et bénéficié d'un séjour thérapeutique.

Contrairement à ses précédentes déclarations, devant les médias et les policiers, la Parisienne de 32 ans a avoué qu'elle n'était pas au bar "Le Carillon" lorsqu'il a été visé par les djihadistes le soir du 13 novembre 2015. Cette habituée du bar assure ne pas avoir agi pour l'argent.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un homme de nationalité russe et ukrainienne arrêté à Roissy, soupçonné de préparer un attentat

Journée “prisons mortes” en France suite à l'attaque d'un fourgon pénitentiaire

Lyon : la Fête des lumières sous haute sécurité