DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les jeunes hongrois défendent l'université de George Soros

Vous lisez :

Les jeunes hongrois défendent l'université de George Soros

Les jeunes hongrois défendent l'université de George Soros
Taille du texte Aa Aa

Des centaines de personnes ont manifesté vendredi soir dans le centre de Budapest, en Hongrie. Elles ont dit leur soutien à l'Université d'Europe centrale, fondée par le milliardaire George Soros. Une loi votée récemment lui interdit en effet de délivrer un diplôme américain aux étudiants.

"Je me souviens de ce que j'ai vécu, a témoigné Louis Cano, un jeune Vénézuélien. J'ai vu comment le populisme a détruit la démocratie. J'ai perdu un pays et je n'ai pas l'intention d'en perdre un deuxième sans me battre." "Des gens sans éducation qui ont fait fortune dans le gaz, tous les amis du Premier ministre volent des millions d'euros, ils volent notre argent, a lancé Gergo Gonczi. Ce sont des playboys qui donnent des ordres à des doctorants."

L'Université pourrait quitter le pays car le gouvernement n'a pas signé l'accord d'habilitation avec l'État de New York. "Nous avons une université qui est parmi les deux cents meilleures au monde. Nous devons la défendre" estime une femme. "Le gouvernement n'aide pas les jeunes étudiants hongrois à rester ici, en Hongrie. Il encourage les jeunes générations à quitter le pays" dit un jeune homme.

"Des gens d'âges variés sont venus manifester, la rue est pleine, conclut le correspondant d'Euronews Gabor Acs. Le prestige de l'université est lié non seulement à la qualité de son enseignement mais aussi à son immense bibliothèque. C'est la plus grande bibliothèque de livres en anglais en Europe centrale. Elle est ouverte à tout public, au-delà des étudiants et des enseignants."