PUBLICITÉ

Les Calédoniens choisissent la France

Les Calédoniens choisissent la France
Tous droits réservés 
Par Christophe Garach
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Calédoniens choisissent la France mais les indépendantistes sortent confortés du référendum de dimanche

PUBLICITÉ

En Nouvelle-Calédonie, les électeurs ont tranché : dimanche, 56,4% des Calédoniens se sont prononcés pour le maintien de l'archipel dans le giron français au terme d'un référendum d'autodétermination historique.

Sitôt les résultats connus, le président français s'est exprimé pour saluer "une marque de confiance dans la République". Un discours sobre et une main tendue aux indépendantistes.

Emmanuel Macron, président français : "Le seul vaincu est la tentation du mépris, de la division, de la violence, de la peur. Le seul vainqueur c'est le processus en faveur de la paix, qui porte la Nouvelle-Calédonie depuis 30 ans. L'esprit de dialogue que plus rien n'entamera."

Marqué par une très forte participation (plus de 80%), le vote de dimanche a néanmoins encouragé les indépendantistes à poursuivre leur lutte. D'autant que la victoire des loyalistes est nettement moins forte qu'espérée, certains sondages pronostiquant une victoire des partisans de la France supérieure à 60%.

Selon l'accord de Nouméa signé en 1998 après plusieurs années de violentes tensions, les indépendantistes peuvent encore demander l'organisation de deux autres référendums dans les quatre ans à venir. Ce sera sans doute le thème de la prochaine campagne électorale en vue du renouvellement du parlement (Congrès) calédonien prévu en 2019.

(avec Agences)

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Nouvelle-Calédonie française, jusqu'à quand ?

Nouvelle-Calédonie : la joie des indépendantistes

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français