DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Argentine: "Moi, Messi, je l'adore", dit Maradona, qui nie l'avoir critiqué

Vous lisez :

Argentine: "Moi, Messi, je l'adore", dit Maradona, qui nie l'avoir critiqué

Argentine: "Moi, Messi, je l'adore", dit Maradona, qui nie l'avoir critiqué
Taille du texte Aa Aa

L'ancienne gloire du football Diego Maradona, très critique le mois dernier avec Lionel Messi, est revenu sur ses propos en assurant être un "inconditionnel" de son compatriote argentin, qu'il "adore" et espère voir revenir prochainement en sélection.

"+Leo+ est un ami à moi et jamais je ne parlerais mal d'un ami", a dit Maradona dans une interview publiée mercredi dans le journal sportif madrilène Marca, en ajoutant: "Moi, +Leo+, je l'adore".

gi

Interrogé au sujet de ses déclarations mi-octobre où il affirmait qu'il "est inutile de vouloir faire un chef d'un homme qui va aux toilettes 20 fois avant un match", l'actuel entraîneur du Dorado de Sinaloa, en deuxième division mexicaine, s'est contenté d'affirmer que "tout était faux" et qu'il n'avait jamais fait référence à Messi.

"Je dis de +Leo+ que c'est un phénomène, rien de plus. Et qu'il y avait des joueurs qui allaient 20 fois aux toilettes, mais je n'ai jamais fait allusion à +Leo+", affirme-t-il à Marca.

Ayant dirigé Messi comme sélectionneur de l'Argentine au Mondial-2010, Maradona a au contraire fait valoir que le joueur barcelonais se comportait bel et bien comme un meneur.

"Ce que voulait +Leo+, c'était se changer rapidement, entrer sur le terrain et toucher le ballon, chose que peu d'autres joueurs faisaient. Moi, je suis... je ne dirais pas fatigué, mais je souhaiterais dire aux gens qui racontent ça que je suis un inconditionnel de +Leo+", a assuré Maradona. "Depuis que Messi joue à Barcelone, on veut toujours nous opposer", a-t-il déploré.

D'ailleurs, l'ancienne légende a plaidé pour le retour en "Albiceleste" du capitaine du Barça, qui a décidé de faire une pause avec sa sélection. Messi n'a plus joué avec l'Argentine depuis l'élimination contre la France en huitièmes de finale du Mondial-2018 en Russie (4-3).

"Je pense qu'il devra revenir, parce que sinon, on est dans le pétrin", a assuré Maradona. "Nous n'avons pas d'autre joueur capable de réussir un une-deux. Mais pour le moment, qu'il se repose", a-t-il conclu.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.