DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incident Ribéry-Guillou: Ribéry s'excuse en vidéo sur le site du Bayern

Vous lisez :

Incident Ribéry-Guillou: Ribéry s'excuse en vidéo sur le site du Bayern

Incident Ribéry-Guillou: Ribéry s'excuse en vidéo sur le site du Bayern
Taille du texte Aa Aa

Franck Ribéry, qui avait insulté et agressé le consultant de beIN Sports Patrick Guillou samedi à Dortmund, présente publiquement ses excuses dans une vidéo en allemand postée jeudi par le Bayern Munich sur son site internet.

"J'ai eu un rendez-vous hier avec Patrick Guillou, c'est bien qu'il soit venu à Munich pour que nous parlions ensemble", dit en allemand l'attaquant de 35 ans, qui se dandine légèrement, le regard face caméra, l'air grave.

gi

"J'ai fait quelque chose de mal (...) j'étais très énervé après le match", que le Bayern a perdu 3-2 sur le terrain de son grand rival, le Borussia Dortmund.

"J'ai demandé pardon à Patrick, pour lui et pour sa famille. J'espère que cette affaire est maintenant du passé. Cette conversation d'hier était importante pour moi et pour lui", conclut le joueur.

Environ une heure après le match, Ribéry avait "tenu des propos injurieux puis s'en était pris physiquement" au commentateur, selon BeIN.

L'accrochage, selon des témoignages publiés lundi par le quotidien Bild, a eu lieu au bus de l'équipe, après la défaite qui a rejeté le Bayern à la 5e place du classement à sept points de Dortmund.

Sans pouvoir le confirmer, Bild supposait que la colère du joueur avait été provoquée par des commentaires de Guillou durant le match. L'épouse de Ribéry, Wahiba, avait notamment envoyé sur Instagram un message pour dire que Guillou était "beaucoup trop fatigant et inutile".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.