DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au moins 14 Gazaouis blessés par des tirs israéliens (ministère)

Vous lisez :

Au moins 14 Gazaouis blessés par des tirs israéliens (ministère)

Au moins 14 Gazaouis blessés par des tirs israéliens (ministère)
Taille du texte Aa Aa

Au moins 14 Palestiniens ont été blessés par des tirs israéliens vendredi lors d'une manifestation près de la frontière entre Gaza et Israël, selon le ministère de la Santé de cette enclave, mais un accord de trêve a permis d'éviter des heurts meurtriers.

Des milliers de personnes ont manifesté dans la bande de Gaza, comme chaque vendredi depuis fin mars, mais sont restées à bonne distance de la ligne de séparation fortifiée séparant l'enclave d'Israël.

gi

Quatorze personnes ont toutefois été blessées par des tirs israéliens dont un "enfant touché à la poitrine", a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé gazaoui Ashraf al-Qoudra.

Un correspondant de l'AFP a constaté que les manifestants avaient été empêchés de lancer des pneus ou des ballons enflammés vers Israël, des tactiques généralement employées lors des manifestations pour demander la fin du blocus israélien contre à Gaza.

Les protestataires ont été encouragés "à se tenir éloignés de la barrière de séparation et à manifester pacifiquement (...) afin de donner une chance aux efforts égyptiens" pour calmer la tension entre cette enclave dirigée par le mouvement islamiste Hamas et Israël.

Il s'agit du deuxième vendredi où les manifestations ont été plus calmes depuis qu'un cessez-le-feu négocié par l'Egypte est entré en vigueur le 13 novembre après des mois marqués par les tensions les plus vives depuis la guerre ayant opposé le Hamas à Israël en 2014.

Au moins 235 Palestiniens ont été tués par les militaires israéliens depuis le début de la mobilisation appelée "Marche du retour" le 30 mars. Outre la fin du blocus de Gaza, ce mouvement réclame le retour des réfugiés palestiniens sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Deux soldats israéliens ont trouvé la mort au cours de ces mois de confrontation.

Une délégation du Hamas est arrivée au Caire mercredi pour discuter avec des responsables égyptiens des moyens de "stabiliser la trêve" avec Israël.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.